Tonnerre de Jazz

Laurent de Wilde « New Monk Trio »

Date du concert
sam 9 Fév 20:30
Tarifs
  • Plein : 22 €
  • Adhérent/Abonnés : 18 €
  • Réduit : 10 €
RESERVER
Ou par téléphone au 06 28 04 88 71
Laurent de Wilde "New Monk Trio"
Crédit photo : -
Facebook
Twitter

Laurent De Wilde, piano
Jérôme Regard, contrebasse
Donald Kontomanou, batterie

Cela fait déjà vingt ans que Laurent de Wilde a publié la biographie de Thelonious Monk, un ouvrage devenu référence suivi quelques années plus tard par un documentaire réalisé pour Arte. Depuis, tout le monde attendait cet hommage discographique célébrant l’un des plus grands et des plus mystérieux créateurs de la musique américaine. Avec beaucoup d’humilité, Laurent de Wilde avait déjà repris quelques thèmes de son maître au cours de ses explorations musicales, de Off Minor et Jackie-ing en acoustique en passant par Shuffle Boil et Epistrophy en électronique. Le pianiste aura donc attendu l’année du centenaire de la naissance de « Sphere » pour s’approprier l’héritage impérissable de Monk.

ET AVANT LE CONCERT, dans le cadre de la journée Thelonious Monk organisée avec Le Méliès :

17h30 – Présentation et projection de « Thelonious Monk : Straight, no chaser »

Film de Charlotte Zwerin
USA, 1988. 1h29. VO sous-titrée français.

Entre 1967 et 1968, deux cinéastes, les frères Michael et Christian Blackwood, suivent pendant six mois la tournée européenne de Thelonious Monk. Il en résulte une émission d’une heure pour la télévision allemande. Des années plus tard ils en parlent au documentariste et producteur américain Bruce Ricker et à la réalisatrice Charlotte Zwerin. Grâce à l’aide de Clint Eastwood, le film peut sortir en 1988. Les documents des frères Blackwood sont enrichis de documents d’archive et d’interviews de musiciens ayant joué avec Monk.

Tarif unique : 5€ (4,50€ pour les moins de 26 ans).
Bonus : gardez votre ticket de cinéma et bénéficiez du tarif adhérent Tonnerre de Jazz pour le concert (uniquement sur place).

19h30 – au Café Méliès : tapas et boissons proposés par L’Alguazil.